Racine, Étienne

M vers 1607 - 1689  (~ 82 années)


Information Personnelle    |    Notes    |    Sources    |    Tous

  • Nom Racine, Étienne 
    Naissance vers 1607  Fumichon (St-Germain), Calvados, Basse-Normandie, France Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  [1
    Sexe
    Première mention en Nouvelle France 1637  Domestique/ Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu 
    Décès 24 avr 1689  [1
    Sépulture 25 avr 1689  Ste-Anne-de-Beaupré, Capitale-Nationale, QC Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  [2
    ID personne I51355  Mes ancetres
    Dernière modif. 10 déc 2013 

    Père Racine, René 
    Relation Natural 
    Mère Loysel, Marie 
    Relation Natural 
    Mariage avant 31 déc 1605  Lieu inconnu Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  [2
    ID Famille F21908  Feuille familiale  |  Tableau de famille

    Famille dit Lescossois, Marguerite Martin,   d. 25 nov 1679 
    Mariage 22 mai 1638  Québec (Notre-Dame), QC Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  [2
    Enfants 
    +1. Racine, Marie Madeleine,   n. vers 25 juil 1646, Québec, QC Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. vers 03 déc 1726, Baie-St-Paul, Capitale-Nationale, QC Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge ~ 80 années)  []
    ID Famille F21907  Feuille familiale  |  Tableau de famille

  • Notes 
    • Cet ancêtre est au pays dès 1637 ou auparavant. II se marie en 1638.

      Il se rend au pays des Hurons en 1644 et en revient en 1646.

      Il repasse en France en 1647. Le 4 avril 1648, il est témoin à La Rochelle au contrat de mariage de Zacharie Cloutier, fils de Madeleine Émard.

      II est de retour au pays en 1650. Le 31 juillet, Nicolas Juchereau de Saint-Denis lui loue pour trois ans une vache avec un veau, moyennant la moitié des« escrois» et vingt-cinq livres de beurre par année pour la vache et 10 livres la première année pour le veau et 12 livres pour chacune des autres années.

      Le 27 mars 1650, Olivier Letardif lui concède une terre de douze arpents de front à Sainte-Anne-du-Petit-Cap. Il va s'y établir. Sa maison est incendiée à dix heures du matin le 21 juillet 1651.

      On le compte parmi les bienfaiteurs de l'église Sainte-Anne-du-Petit-Cap. En 1659, il donne 22 livres.

      Le 6 février 1661, Bertrand Chesnay de La Garenne lui cède ainsi qu'à Simon Guyon une maison à la Basse-Ville de Québec. En retour, ils promettent de lui construire une maison sur sa concession de la Côte de Beaupré.

      Le 8 octobre 1664,avec Jean Cloutier, il donne une procuration à Pierre Biron et Jacques Raté afin qu'ils voient à ses parts dans la succession de feu Abraham Martin.

  • Sources 
    1. [S67] Fichier Origine.

    2. [S114] PRDH.
      PRDH