David, Guillaume

M


Information Personnelle    |    Notes    |    Sources    |    Tous

  • Nom David, Guillaume 
    Sexe
    ID personne I37998  Mes ancetres
    Dernière modif. 10 déc 2013 

    Famille Herman, Marie Armand 
    Mariage avant 23 oct 1657  Lieu inconnu Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  [1
    Enfants 
    +1. David, Jacques,   n. vers 23 oct 1657, Trois-Rivières, Mauricie, QC Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. 29 oct 1708, Boucherville, Montérégie, QC Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  (âge ~ 51 années)  []
    ID Famille F17467  Feuille familiale  |  Tableau de famille

  • Notes 
    • Par Philippe:
      Les premiers David venus s?établir en Nouvelle France étaient trois frères, les fils de Blaise Didier David et Flavie Morel, originaires respectivement de Rouen et Dieppe en Normandie. Leurs noms étaient Claude, Jacques dit Pontife et Guillaume...

      Guillaume David, né et baptisé en 1632 à la paroisse de Notre-Dame-de-Bracquemont à Rouen en Normandie, est venu en Nouvelle France vers 1656. Il était marié à Marie Armand, elle-même originaire de Rouen. Puisque leur acte de mariage n?existe pas au Canada, on peut supposer qu?ils étaient déjà mariés à leur arrivée (selon les dossiers généalogiques Drouin). Il est vraisemblable que Guillaume soit arrivé en même temps que ses deux frères et qu?ils étaient aussi accompagnés de son beau-frère Laurent Armand.

      La première trace de Guillaume David en Nouvelle-France est l?acte de baptême de son fils ainé Jacques à Trois-Rivières le 23 octobre 1657. De 1659 à 1666, il aurait vécu à Québec et on y trouve dans les registres de la basse ville les actes de baptêmes de plusieurs de ses enfants.

      En 1674, il est à Sorel, où il s?est fait conceder une terre par le Sieur de Saurel. Mais, contrairement à Québec et Trois-Rivières, Guillaume David ne restait pas fixé à Sorel. Il était fréquemment en Nouvelle-Angleterre où il faisait la traite de fourrures beaucoup plus lucrative avec les anglais et les hollandais que les français. Pendant ses voyages, il est accompagné de son fils ainé Jacques et de son gendre Pierre Montarras. Ce dernier s?établira avec sa femme Marguerite aux États-Unis et leurs descendants y vivent sous le nom de Montrose.

      Jacques, quant à lui, a suivi dans les traces de son père, mais en 1681 il fût arrêté avec son associé René Faure à Montréal par l?ordre du Comte de Frontenac pour avoir fait le commerce de fourrures avec les hollandais. Il subit un long procès et est emprisonné à Québec. Finalement amnistié par le roi Louis XIV, mais dégouté du métier de coureur des bois, il va s?établir à Boucherville dans la seigneurie de Pierre Boucher, un ami de son père.

      En 1690, il est à la tête d?une forge de taillandiers et épouse Catherine Lussier, de l?une des premières familles de Boucherville. Ils donneront naissance à leur premier fils Jacques (ils semble que donner le nom du père au premier fils était l?usage chez les David à l?époque) en 1693. Celui-ci épousera Madeleine Dagenais en 1716 et alla s?établir à la ville natale de son épouse au Sault au Récollet. Ils auront 2 fils avant qu?il soit emporté dans la jeune trentaine. Son deuxième fils, Jean-Baptiste, né le 12 juin 1724, (vous l?avez deviné, le premier s?appelait Jacques) a la distinction d?être l?ancêtre de la plupart des David de Montréal et Laval. Il était un grand patriarche et a eu 31 enfants en trois mariages. Il avait 74 ans lors de la naissance du dernier en 1698.

      Malheureusement, la mortalité infantile étant très élevée à l?époque, seulement la moitié de ses enfants ont survécu jusqu?à l?âge adulte. De ses enfants, Louis-Basile, issu du premier mariage avec Marie-Angélique Martineau, était le grand-père de l?honorable Sénateur Laurent-Olivier David et arrière-grand-père d?Athanase David.

      Son fils Louis, issu du troisième mariage avec Marie-Louise Andegrave, s?est établi à Longueuil et suivant sans doute l?exemple de son père, s?est marié quatre fois. C?est de son deuxième mariage avec Archange Benoit qu?est venu mon ancêtre François.

  • Sources 
    1. [S114] PRDH.
      PRDH