Arrivé, Pierre

M - 1673


Information Personnelle    |    Médias    |    Sources    |    Carte d'événements    |    Tous

  • Nom Arrivé, Pierre 
    Sexe
    Décès 25 avr 1673  Ars-en-Ré, Charente-Maritime, France Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  [1
    Sépulture 26 avr 1673  Ars-en-Ré (St-Étienne), Charente-Maritime, France Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  [2
    ID personne I36415  Mes ancetres
    Dernière modif. 10 déc 2013 

    Père Arrivé, Pierre 
    Relation Natural 
    ID Famille F22813  Feuille familiale  |  Tableau de famille

    Famille Rouzeau, Jeanne,   d. vers 24 juin 1674, Ars-en-Ré, Charente-Maritime, France Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu 
    Mariage 07 mai 1635  Ars-en-Ré (St-Étienne), Charente-Maritime, France Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu  [2
    Enfants 
    +1. dit Delisle, Jacques Arrivé,   n. vers 26 oct 1639, Ars-en-Ré, Charente-Maritime, France Trouvez tous les individus avec un événement dans ce lieu,   d. Inconnue  []
    ID Famille F16675  Feuille familiale  |  Tableau de famille

  • Carte d'événements
    Lien Google MapMariage - 07 mai 1635 - Ars-en-Ré (St-Étienne), Charente-Maritime, France Lien Google Earth
    Lien Google MapDécès - 25 avr 1673 - Ars-en-Ré, Charente-Maritime, France Lien Google Earth
    Lien Google MapSépulture - 26 avr 1673 - Ars-en-Ré (St-Étienne), Charente-Maritime, France Lien Google Earth
     = Lien Google Earth 
    Légende  : Adresse de rue       : Endroit       : Ville/Commune       : Comté ou Région       : État ou Province       : Pays       : Pas encore défini

  • Mes photos
    Église St-Étienne à Ars-de-Ré, Seine-Maritime, France
    Église St-Étienne à Ars-de-Ré, Seine-Maritime, France
    Cette église est l'une des plus anciennes de Ré. Le premier monument, dont il n'y a pas de trace, est édifié au VIe siècle. C'est, alors, un petit prieuré, rectangulaire, dépendant de l'abbaye de Saint-Michel-en-l'Herm. Par la suite, au XIIe siècle, sont construites les deux croisées d'ogives archaïques, ornées de fleurettes et d'entrelacs, qui font suite à la croisée sous coupole, de style roman. Une tour est également érigée, mais elle n'est haute que de treize mètres.

    Vers le XVe siècle, cet édifice est agrandi, et le clocher, noir et blanc, de plus de 40m de haut, de style gothique flamboyant, est construit. L'ensemble est classé Monument Historique, le 29 décembre 1903.

  • Sources 
    1. [S114] PRDH.
      PRDH

    2. [S67] Fichier Origine.